Les responsables religieux centrafricains unis pour la paix

AFP2810785_Articolo

Déplacés dans le jardin de Notre-Dame-de-Fatima, à Bangui en 2013 – AFP

20/08/2015 15:22

(RV) Entretien – Le prix des droits de l’Homme des Nations Unies a été décerné mercredi à la Plateforme de Paix Inter-religieuse de Centrafrique, mise en place par Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, par l’imam Oumar Kobine Layama, président du Conseil Islamique et par le pasteur Guerekoyame-Gbangou, président de l’Alliance évangélique.

Ce prix porte le nom de Sergio Vieira de Mello, un fonctionnaire brésilien des Nations Unies, tué dans un attentat à la voiture piégée, en 2003 à Bagdad. Il est attribué aux personnes ou associations qui, par leur travail exceptionnel, œuvrent pour la réconciliation entre les peuples ou les parties divisées par un conflit.

Interrogé par Catherine Fiankan-Bokonga, l’archevêque de Bangui, Mgr Nzapalainga, nous explique pourquoi les responsables religieux de la capitale centrafricaine ont mobilisé ensemble leurs énergies au service du retour à la paix civile dans leur pays

L’imam Oumar Kobine Layama, chef de la mosquée du 8ème arrondissement et président de la Communauté islamique centrafricaine, explique que les combattants présentés comme musulmans, ne défendaient en rien le Coran

Le pasteur Nicolas Gurekoyame-Gbangou, président de l’Alliance des évangélistes en Centrafrique, revient sur l’importance de l’unité de tous les croyants pour établir la paix

Radio Vatican 20/08/2015
Source: http://fr.radiovaticana.va/news/2015/08/20/les_responsables_religieux_centrafricains_unis_pour_la_paix/1166374